La sérénité de l’instant (Thich Nhat Hanh)

Ce livre est un petit bijou, un véritable recueil de méditation, un appel à la conscience et la présence, je le recommande à tous ceux qui souhaitent se familiariser avec la notion de spiritualité. 

A travers ces quelques dizaines de pages, Thich Nhat Hanh nous explique avec une grande simplicité comment nous reconnecter avec nous même en utilisant la respiration de pleine conscience, la gratitude et le lâcher prise.  

Dans notre société actuelle, tout va très vite, nous avons toujours quelque chose de très important à faire pour nous ou pour les autres, « nous savons comment sacrifier dix ans pour un diplôme et nous sommes prêts à travailler très dur pour obtenir un poste, une voiture, une maison…Mais nous avons du mal à nous rappeler que nous sommes vivants au moment présent, le seul où nous puissions l’être ».

L’auteur du livre, Thich Nhat Hanh

Thich Nhat Hanh est un maître zen vietnamien. Son action engagée pour la paix lui a valu, pendant la guerre, l’exil en France où il vit depuis plus de trente ans. Martin Luther King proposa son nom pour le prix Nobel de la Paix. Il réside au centre bouddhique du Village des Pruniers en Dordogne, qu’il a crée en 1982. Il donne également des enseignements à travers le monde.

Thich Nhat Hanh

Thich Nhat Hanh

Quelques respirations peuvent suffire

Afin de s’installer durablement dans le moment présent, Thich Nhat Hanh nous invite à respirer, lorsque nous respirons consciemment, nous calmons notre corps et notre esprit, nos pensées ralentissent et le monde s’ouvre à nous. Il n’y a pas d’endroits ou de circonstances particulières pour s’arrêter et respirer, Thich Nhat Hanh nous décrit comment pratiquer la respiration consciente en position assise ou allongée, dans une file d’attente, en faisant la vaisselle, en conduisant ou même en mangeant un biscuit. Toutes les occasions sont une opportunité pour revenir à soi et pratiquer la méditation. 

respiration consciente

La respiration est le lien entre notre corps et notre esprit

Moment présent, moment merveilleux

« La sérénité de l’instant » est un appel à la vigilance, un rappel que seul le moment présent existe vraiment et que c’est cet instant qu’il convient de préserver. Le futur peut révéler des promesses de salut ou de l’espoir mais il est un obstacle qui nous fait perdre le moment présent. Nous réalisons la majorité de nos actions en ayant un but ou du moins avec l’envie d’en tirer une certaine satisfaction, cette course au bonheur fait qu’il nous échappe malheureusement souvent, et si le bonheur était déjà là, ici, maintenant !

Future, passé et présent

Le passé n’est plus, le futur n’est pas encore, seul le présent compte

Ne faire qu’un avec ses sentiments

La deuxième partie du livre est consacrée à la transformation et à la guérison. Par l’observation consciente et détachée de nos sentiments, nous pouvons faire en sorte de mieux les comprendre et ainsi les accepter. Nous sommes habitués à vouloir prolonger les sentiments agréables et à chasser ceux qui sont désagréables, Thich Nhat Hanh nous invite à adopter un autre comportement et de prendre soin de nos sentiments, peu importe leur nature (agréables ou désagréables).

Afin de transformer nos sentiments, l’auteur nous décrit une méthode en cinq étapes : identifier le sentiment, ne faire qu’un avec lui, calmer le sentiment, le lâcher et le laisser partir et enfin approfondir sa connaissance sur ce sentiment en examinant les causes qui l’ont amené à se manifester.

Faire la paix avec les autres et soi-même

Dans la troisième et dernière partie du livre, Thich Nhat Hanh évoque la guerre du Vietnam, son pays d’origine, il nous parle d’espoir, de paix et de réconciliation. A travers de belles phrases, Thich Nhat Hanh nous démontre que tous les éléments sur terre sont interconnectés, interdépendants et qu’il est impossible de dissocier la feuille de papier, de l’arbre, de la pluie, du soleil…Ainsi il nous invite à modifier notre perception de la vie afin de vivre en harmonie avec la nature et tous les éléments qui nous entourent. 

Citations

« Nous pouvons sourire, respirer, marcher et manger nos repas d’une façon qui nous permette d’être en contact avec tout ce bonheur disponible. Nous savons préparer nos vies, mais pas toujours les vivre. »

« L’espoir est important parce qu’il peut aider à supporter le présent. Si l’on croit que demain sera meilleur, on peut supporter une difficulté aujourd’hui. Mais c’est le maximum que l’espoir puisse faire pour nous – alléger certaines souffrances. »

« Quand nous pratiquons la respiration conscience, nos pensées ralentissent. Nous pouvons nous reposer vraiment. La plupart du temps, nous pensons trop. La respiration conscience nous aide à nous calmer, à nous détendre, à être paisible. »

« En occident, on est tous très déterminés par nos buts. On sait où on veut aller – et on essaie d’y aller tout droit. C’est peut-être utile mais, souvent, on oublie de profiter du voyage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *