Ergonomie de votre poste de travail : mes astuces !

Nous avons déjà tous entendu parler d’ergonomie, un concept important qui doit être appréhender correctement afin de rendre son environnement de travail plus confortable (ce post est surtout applicable aux personnes qui travaillent de manière répétitive et prolongée devant un ordinateur). Le but de cet article n’est pas de détailler toutes les meilleures pratiques en termes d’ergonomie (vous trouverez des articles spécialisés beaucoup plus complets sur internet) mais de vous faire part de mon expérience dans ce domaine (j’ai lu beaucoup d’articles, échanger avec un certain nombre de kinés et ostéopathes sur le sujet).

Nous sommes de plus en plus en nombreux à passer de nombreuses heures devant notre écran d’ordinateur et les conséquences pour la santé peuvent être dramatiques si ce concept d’ergonomie n’est pas un minimum appliqué à son poste de travail (TMS ou Troubles musculo-squellettiques : tendinites, cervicalgies, lombalgies… ). Les TMS sont essentiellement provoqués par des gestes répétitifs associés à des efforts excessifs et des postures non adaptées. Qui ne s’est pas déjà retrouvé complètement affaissé sur son siège après de longues heures de travail ?

troubles musculo-squelettiques

Les Troubles Musculo-Squelettiques ou TMS

L’objectif est donc de ne plus forcer son corps à s’adapter à l’outil de travail mais à adapter l’outil de travail à ses besoins. Bien sur il n’est pas toujours possible d’atteindre complètement cet objectif car en tant que salarié nous ne choisissons pas toujours notre outil de travail. Cependant, il est tout de même possible de grandement améliorer ses conditions de travail en appliquant quelques astuces que je vais partager avec vous.

Adopter une souris verticale

Tout d’abord, j’ai totalement arrêté d’utiliser les souris classiques, j’ai opté pour une souris verticale (avec une prise marteau). Le gros avantage des souris dites « verticales » est qu’elles permettent d’éliminer la torsion de l’avant- bras et ainsi de placer son bras dans une position plus naturelle. Le déplacement de la souris est alors effectué par l’épaule et le bras, ce qui permet de réduire la pression sur le poignet.

Souris classique vs. Souris verticale

Souris classique vs. Souris verticale

Ici aussi, vous pouvez trouver des souris à tous les prix, personnellement je pense qu’il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour avoir du bon matériel qui répond aux attentes !

Souris ergonomique verticale

Souris ergonomique verticale

Cette souris coûte un peu moins de 20 euros. Depuis que l’ai acheté, je n’ai plus de problèmes d’épicondylite et de syndrome carpien.

Je me suis également équipé avec une tablette graphique (modèle Intuos, Wacom), très confortable à l’utilisation, par contre petit bémol, il faut un certain temps pour s’habituer à ce type de matériel. Je vous conseille de partir sur une souris verticale, ce type de matériel peut éventuellement venir en complément.

 

Tablette graphique avec stylet

Tablette graphique avec stylet

Éviter de reposer vos articulations sur des surfaces dures

De plus, j’ai fait l’acquisition d’un tapis de souris avec un repose poignet en gel. L’avantage de ce type de tapis est de réduire la pression appliquée sur votre bras et votre poignet au cours de vos longues heures de travail face à votre bureau. Il faut absolument éviter d’appuyer ou de poser ces articulations sur des surfaces dures pendant des périodes prolongées. Ce tapis permet d’éviter une mauvaise position du poignet, réduit les tensions et les pressions au niveau du poignet et propose une surface agréable pour reposer ses articulations.

Tapis de Souris Repose-poignet

Tapis de Souris Repose-poignet

Ce modèle est disponible sur Amazon pour une quinzaine d’euros.

Opter pour un clavier compact

Autre point également important : le choix du clavier.

L’erreur classique consiste à avoir un clavier large et très long (plus de 40 cm).

Ce qu’il faut retenir est que :

  • La largeur du clavier détermine la position de la souris et donc de votre épaule,
  • La hauteur et l’inclinaison du clavier vont influer sur la position de votre poignet et sur la circulation du sang dans votre avant-bras,

Donc si vous achetez un clavier trop long, vous allez vous retrouver dans une configuration où la souris se retrouve beaucoup trop excentrée à droite, et oblige à une rotation de l’épaule pour l’atteindre :

L’idée est de rapprocher ses outils de travail afin d’éviter les tensions, les torsions et les positions contraignantes. J’ai donc acheté un clavier beaucoup plus compact ce qui permet à mes avant-bras d’être en position physiologique c’est-à-dire perpendiculaires à mon buste.

Clavier compact

Clavier compact

 

Si vous avez une utilisation intensive du pavé numérique et que l’utilisation prolongée de la touche MAJ ou MAJ LOCK vous dérange, vous pouvez opter pour un pavé numérique autonome, ce qui vous permettra de maintenir un bon niveau d’ergonomie et de vitesse au niveau de la saisie.

Pavé numérique indépendant

Pavé numérique indépendant

Varier les positions assises/debout

Dernier élément et le plus important : il n’y a pas de position idéale, la règle d’or est de ne pas rester dans une position statique trop longtemps donc trop longtemps assis ou débout. Il faut bouger régulièrement afin d’éviter les blocages, je souhaitais m’acheter un bureau assis-debout mais les prix étaient très chers, j’ai donc trouvé un contournement.

Station de travail assis-debout

Station de travail assis-debout

Je me suis acheté une table classique sur laquelle j’ai posé une petite plateforme élévatrice (qui peut se régler en hauteur) et qui me permet d’avoir un poste avec une station debout à un prix très compétitif !

Support élévateur ordinateur portable

Support élévateur ordinateur portable

Alors j’espère que cet article vous aura été utile et que vous pourrez dès maintenant (si ce n’est pas déjà fait) apporter un peu plus d’ergonomie à votre poste de travail.

A bientôt!

Eddy B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *