L’amour de soi, un premier pas vers la lumière

Tous les problèmes que nous rencontrons viennent d’un manque d’amour de soi. Nous ne nous aimons pas, nous nous réprimandons constamment, et même lorsque nous avons réalisé une action pour laquelle nous éprouvons de la satisfaction nous nous empressons de nous dire « Oui mais ce n’était pas assez bien, comment est ce que je pourrais faire encore mieux ? ». Nous passons une grande partie de notre temps à user de stratégies visant à attirer ce que nous voulons et rejeter ce que nous n’aimons pas. Et après beaucoup d’efforts et d’acharnement, nous en revenons toujours à la même conclusion : nous ne sommes pas satisfaits, nous en voulons plus ou nous souhaiterions être ailleurs que là où nous sommes actuellement.

depression

Aimez-vous et votre vie changera

Lorsque nous nous aimons, les conditions et les modalités n’ont plus d’importance, nous sommes tous simplement heureux d’être ce que nous sommes et il devient beaucoup plus facile d’apprécier le moment présent pour ce qu’il est sans rien attendre ou demander en retour. N’avez-vous pas remarqué, lorsque vous êtes amoureux, tout est beau et dans toutes les circonstances, vous pouvez réaliser des choses extraordinaires car vous êtes positif et vous attirez donc de la positivité autour de vous : vos projets aboutissent et vos relations avec les autres s’améliorent. Vous débordez de joie et d’énergie positive et même si vous ne faites pas l’unanimité, vous suscitez au moins le questionnement « Mais qui est cette personne aussi radieuse ? ».

être heureux

L’exemple le plus criant est celui de la mère et de son enfant : une mère aime son enfant de manière inconditionnelle, elle n’est pas forcée d’attendre qu’il soit beau et parfait pour l’aimer, son amour ne dépend d’aucun prérequis ou obligations, elle l’aime pour tout ce qu’il est avec ses défauts et ses qualités.

mère et son enfant

Pourquoi résistons-nous donc avec une telle force à nos défauts ?  Car nous ne nous aimons pas, nous avons du mal à nous le dire, nous fuyons face à ce constat et tôt ou tard, nous sommes encore et toujours confrontés aux mêmes problèmes : la non acceptation, le rejet de sa personne et des autres, l’insatisfaction, la dépression et le renfermement sur soi.

S’aimer pour mieux s’accepter

L’amour est à la base de l’acceptation et l’acceptation est la clé de la libération, vous ne pouvez pas être heureux et épanoui en étant constamment en guerre contre vous-même. Si vous réussissez alors réjouissez-vous, si vous échouez alors fêter l’échec et recommencez. Faites de l’instant présent votre point de référence et accordez-lui toute votre confiance car comme le dit Eckhart Tolle « Quoi que vous réserve le présent, acceptez-le comme si vous l’aviez choisi. Allez toujours dans le même sens que lui, et non à contresens. Faites-vous-en un ami et un allié et non un ennemi » N’ayez plus peur d’échouer ou du regard des autres car un jour nous échouerons tous, c’est inévitable, nous deviendrons faibles et vulnérables, nous tomberons malades et nous subirons tous l’ultime échec : la mort.

Alors le message que je veux vraiment faire passer dans cet article est AIMEZ-VOUS ! Arrêter de vous juger, de vos dévaloriser et de vous attribuer une note ou un classement par rapport aux opinions des autres. Vous n’êtes pas les autres, vous êtes vous-mêmes et c’est merveilleux !

liberté et acceptation

Il y a deux ans, j’étais un garçon très anxieux, renfermé sur moi-même et mal dans ma peau. J’ai toujours eu un terrain propice à l’anxiété mais mon entrée dans le monde du travail et le départ de chez mes parents ont entrainé une foule d’obligations et d’attentes supplémentaires qui ont rapidement aggravé les choses. J’ai donc lu les nombreux articles et ouvrages et j’ai commencé à mettre en pratique les conseils recommandés. Je me suis à la méditation, j’ai repris une activité sportive régulière, je me suis acheté un extracteur de jus et même si tous mes problèmes ne se sont pas envolés, j’apprends tous les jours à m’aimer un peu plus et à m’accepter comme je suis.

Gardez toujours espoir en vous et n’oubliez pas : ce n’est pas parce que vous avez échoué un jour que vous échouerez toujours, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas comme les autres que vous êtes une mauvaise personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *